fermer

6 octobre 2016

L’œuvre d’art de la nouvelle bibliothèque : le processus de sélection

Ayant été déléguée par la Ville au sein du jury pour l’œuvre d’art, j’ai été à même de constater la nature du processus pour en arriver à la sélection de l’œuvre qui sera intégrée à notre nouvelle bibliothèque. Ce processus, qui est normé et mené par le ministère de la Culture et des Communications du Québec, comporte plusieurs étapes, dont le montant de l’appel d’offres qui est établi par la Loi du 1 % (le montant correspond à 1 % du budget de construction). Le budget consacré à la production et à l’installation de l’œuvre est donc de 129 549 $ incluant les taxes.

Les membres du jury se sont réunis avec des spécialistes de l’architecture et du domaine artistique. Il y a eu trois rencontres où les membres ont sélectionné le type d’œuvre (par exemple : intérieur versus extérieur), visualisé de nombreux portfolio d’artistes (30 ou 40) faisant partie de la banque d’artistes éligibles du Ministère, discuté de sujets plus techniques et sélectionné les quatre artistes appelés à présenter un projet. Il s’agit d’un concours où les étapes doivent être rigoureusement suivies. Le processus est dirigé par un représentant du Ministère et selon des critères bien établis en vertu de la Loi. Enfin, le jury a reçu les quatre propositions des artistes et a fait la sélection de l’œuvre choisie parmi les quatre œuvres déposées.

C’est au travers de ces étapes que l’œuvre de Marc-Antoine Côté a été sélectionnée. Il s’agit d’un artiste qui est sur une belle lancée et qui réalise des œuvres impressionnantes : j’ai d’ailleurs eu la chance de voir l’une d’elles sur la promenade en face du Musée des beaux-arts du Canada à Ottawa. Il y a donc d’autres villes importantes qui ont accueilli favorablement le travail de ce jeune artiste.

Ceci étant dit, l’appréciation d’une œuvre d’art est bien assurément personnelle et il est certain que l’œuvre plaira davantage à certaines personnes et moins à d’autres. Le but de l’art n’est pas de laisser indifférent, et je suis convaincue que nous parlerons beaucoup du travail de cet artiste.

Vivement le printemps 2017!

Mme Annick Bellavance District 9

Accéder au profil complet
MENU