fermer

20 mars 2017

Une promenade profitable pour l’ensemble des citoyens

À titre de présidente du chantier Développement de l’amphithéâtre St-François, la promenade des voltigeurs et le parc des Voltigeurs, je souhaite vous éclairer sur les travaux qu’ont effectués  le comité qui a été mis en place par le maire Cusson il y a environ un an, en même temps que le remaniement des comités au sein du conseil municipal. Un chantier comprend deux particularités : la première est qu’il y a émission d’un mandat en lien avec un dossier précis, la deuxième est qu’il s’agit d’un comité ponctuel, qui se terminera avec l’aboutissement d’un projet. Deux autres élus m’accompagnent dans ces travaux, soit Cathy Bernier et Daniel Pelletier.  Le répondant administratif est Francis Adam et nous sommes appuyés par d’autres membres du personnel ainsi que des partenaires, au besoin.

La présidence de ce chantier est très stimulante de par la nature même du projet qui est le développement du corridor situé à l’Amphithéâtre St-François jusqu’au Parc Des Voltigeurs. Le conseil municipal, sous recommandation du chantier, vient tout juste de donner un mandat à des consultants visant une étude complète du lieu.  L’objectif est d’en arriver à ce que nous adoptions une vision d’ensemble afin que nous posions des gestes cohérents dans ce secteur qui a vraisemblablement une vocation récréotouristique.  Il faut proposer un projet gagnant pour la population en donnant aux Drummondvilloises et aux Drummondvillois un accès à cet espace qui longe la magnifique rivière St-François.  La localisation stratégique de ce corridor, situé tout près du centre-ville, est sans contredit un argument en faveur du développement de celui-ci. Il pourrait être relié naturellement avec la Forêt Drummond.

La bougie d’allumage

Le premier projet qui pourrait être mis en place est celui de la Promenade des Voltigeurs. Celui-ci constituerait la bougie d’allumage pour développer le reste du corridor.  Il s’agit d’un superbe projet, soit une promenade cyclopiétonne, comme on en retrouve dans d’autres villes telles que Magog et Rimouski.  Ce qui est motivant pour notre comité,  c’est la réponse  positive obtenue en lien avec une demande de subvention de 1 000 000 $ du ministère du Transport, ainsi que le dépôt du projet de la Promenade dans le cadre  du Fonds des petites collectivités, volet 2, dont nous attendons la réponse.  Cette promenade, présentement évaluée à 6 200 000 $, est un projet est un projet de longue haleine et qui importe grandement aux membres du comité. Si la ville obtient une réponse positive à la 2e demande de subvention, la contribution municipale au projet tournerait autour de 1 700 000 $.

Enfin, il est important de souligner que le projet se fera dans une optique de développement durable. Il ne faut pas s’imaginer que tout sera rasé : le site conservera le plus de végétation possible et respectera les normes environnementales. Par endroit, la promenade sera même sur pilotis pour protéger les berges de la rivière.

MENU