fermer

2 mai 2017

Une sensibilisation importante

Campagnes de sensibilisation policières printanières

Comme chaque printemps et automne, j’initie des campagnes de sensibilisation policière dans les rues de mon quartier.  Les conseillers municipaux sont jumelés avec un policier ou une policière pour des situations qui requièrent l’attention de la sécurité publique. Il est donc possible de faire appel à eux pour des questions sur le sujet. La sûreté du Québec est toujours ouverte, selon leur disponibilité, pour nous accompagner et faire de la sensibilisation aux automobilistes et à tous les usagers de la route.  Que ce soit dans les zones scolaires, les rues achalandées, les secteurs piétons avoisinant un parc ou sur une rue résidentielle, il nous est possible d’avoir la collaboration des policiers pour interpeller les conducteurs et les sensibiliser aux meilleurs comportements routiers à adopter.

Depuis quelques années, je suis très sollicitée par mes concitoyens sur les questions en regard de la sécurité dans nos rues.  Je constate également qu’à chaque fois que les automobilistes sont interceptés, lors de l’une de ces campagnes, tous les conducteurs disent respecter le code de la sécurité routière (ex. : les arrêts, les limites de vitesse) scrupuleusement.  Permettez-moi de mettre en doute la parole de quelques-uns. Il peut tous nous arriver d’être distraits ou pressés même dans les lieux plus sensibles comme les rues résidentielles, les zones scolaires, nos milieux de vie.  Je vous demande donc de porter une attention particulière à votre conduite ce printemps et de prendre le temps de partir quelques minutes plus tôt afin d’avoir le temps d’être plus détendus sur la route. Les plaintes en lien avec cette question ne sont pas uniques à notre secteur et surviennent sur tout le territoire de la ville.  Je crois à ces campagnes de sensibilisation policière. Je crois qu’ensemble et qu’individuellement nous pouvons changer nos comportements routiers. Je vous invite tous à la courtoisie et à la patience et, ensemble, nous ferons de nos milieux de vie des lieux plus paisibles et davantage respectueux pour tous les usagers. Contactez-moi si vous désirez participer à une campagne de sensibilisation policière avec moi et des citoyens de votre quartier.  La prochaine campagne de sensibilisation se tiendra sur la rue St-Onge, le 26 avril, en fin de journée.  Les citoyens qui désirent participer sont priés de me contacter au 819-478-6553.

De plus, j’invite les citoyens à la plus grande prudence aux intersections qui croisent les grandes artères telles que le boulevard Lemire et St-Pierre.  Ces dernières sont de plus en plus sollicitées étant donné la croissance de la population dans ces environs.  Nous devons adapter notre conduite et être plus patients, car la circulation est beaucoup plus dense depuis les dernières années.  Les intersections sont plus susceptibles de générer des collisions et nécessitent la plus grande attention de tout un chacun.  Encore une fois, la courtoisie et la patience sont de mise et permettent d’éviter les accidents.

Enfin, pourquoi ne pas troquer votre voiture pour votre vélo ou la marche lorsqu’il fait beau et que cela est possible? Ainsi, vous contribuerez à la quiétude de notre quartier et prendrez soin de votre santé par la même occasion.  Je vous lance le défi! Envoyez-moi vos photos de vous en action sur les réseaux sociaux : Facebook, LinkedIn et Twitter (recherchez Annick Bellavance).

Nouvel éclairage à venir sur la rue Des Colombes et Des Cormorans

La ville de Drummondville a réalisé une étude sur l’éclairage dans certaines de nos rues qui sont éclairées par des luminaires privés.  La rue Des Cormorans et une portion de la rue Des Colombes ont été identifiées comme ayant un éclairage nécessitant une amélioration.  En vue d’optimiser la sécurité sur ces rues, en particulier pour les piétons et les enfants qui y circulent à des heures où il fait plus noir, la ville entreprendra des travaux cet été.  Il y aura implantation d’un éclairage similaire à celui qui se trouve sur la rue Des Grands-Ducs et qui avait été implanté pour les mêmes raisons il y a quelques années. L’éclairage sera conforme aux nouvelles normes en lien avec la luminosité requise dans les rues résidentielles.  Chaque citoyen des rues concernées recevra l’information ce printemps via la visite de la conseillère municipale et/ou pourra obtenir tous les détails du projet via nos services municipaux, de façon personnalisée, s’il le souhaite.

Fête de quartier au Parc St-Georges

Ceci est une invitation à tous les citoyens du quartier pour débuter l’été dans une ambiance conviviale avec les citoyens du quartier au pourtour du parc St-Georges et des environs. Venez rencontrer vos voisins, discutez avec les gens du quartier et profitez-en pour tisser des liens avec le voisinage. La fête de quartier au Parc St-Georges tiendra sa 8e édition le premier samedi du mois de juin, comme chaque année, soit le 3 juin prochain.  Le comité organisateur des citoyens s’affaire déjà à vous préparer une belle programmation et revient avec ses classiques annuels comme le feu de joie, le feu d’artifice et le souper aux hot dogs. D’autres surprises seront annoncées.  Surveillez le dépliant qui sera distribué à votre porte et cliquez «j’aime» sur la page Facebook de la Fête de quartier au Parc St-Georges pour tous les détails.

Un merci à l’avance à nos fidèles partenaires ainsi qu’à nos nouveaux, et un merci spécial à nos principaux partenaires, soit la ville de Drummondville et le Centre Communautaire récréatif St-Jean-Baptiste.  Pour participer à la fête en tant que bénévole, écrivez-nous un message via la page Facebook de la fête ou communiquez avec Annick Bellavance, la conseillère municipale, au 819-478-6553.

Annick Bellavance

Conseillère du district 9

MENU