fermer

30 août 2018

Lancement des travaux de la Promenade cet automne

C’est cet automne que la ville de Drummondville lancera la première phase des travaux de la Promenade qui longe la rivière Saint-François.  Le projet s’étend sur 2,5 km et se situe entre les ponts Des Voltigeurs et Curé Marchand.  Le projet a pour objectif de donner accès aux citoyens à la rivière Saint-François. Plusieurs villes bordées de cours d’eau possèdent de magnifiques promenades : Rimouski, Québec, Magog, Sherbrooke, pour ne nommer que celles-là. Ces exemples se retrouvent à proximité des centres-villes et offrent des espaces conviviaux qui les dynamisent.

 

C’est depuis mon élection en 2009 que j’entends parler de ce grand projet au conseil municipal.  Il s’agit d’un projet de longue haleine, bien ficelé et maîtrisé par nos équipes municipales. À ce point-ci, les travaux avancent et nos employés municipaux doivent composer avec les nombreuses contraintes saisonnières ainsi que touristiques liées à l’achalandage de nos partenaires.  De plus, la ville de Drummondville effectue les travaux dans le respect des normes provinciales du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.  Les citoyens comprendront que la promenade proposée sera boisée et offrira quelques percées visuelles, ainsi qu’un accès à la rivière de manière à minimiser l’impact sur l’écosystème environnant. D’ailleurs, les sections de la promenade qui empiètent sur les berges de façon inévitable sont réalisées sur pilotis. Autrement, la promenade est implantée dans les zones sûres ou déjà occupées par des infrastructures existantes.

 

Il ne faut donc pas imaginer une coupe importante des arbres ou un mur de béton érigé comme on en a vu dans d’autres villes qui ont fait des projets riverains dans les années passées.  Les projets d’aujourd’hui, incluant celui de notre promenade, se font dans le plus grand respect de l’environnement tout en permettant à la population d’apprécier les berges de la Saint-François. Au conseil municipal, nous croyons d’ailleurs que c’est en redonnant l’accès à la rivière que les gens redécouvriront ses richesses et qu’ils voudront la protéger.

Enfin, soulignons la précieuse collaboration des partenaires qui permettent l’implantation du projet, empiétant parfois sur leurs terrains ou activités : Village Québécois d’Antan, Camping des Voltigeurs et Ski de fond Saint-François.

MENU