fermer
COVID-19 | En raison de la pandémie, la plupart de nos installations sont fermées et nos services peuvent être différés. Mais soyez assurés que nous sommes mobilisés pour vous offrir les services essentiels et que nous demeurons joignables par téléphone ou courriel. Merci de votre compréhension! - En savoir plus / Inscription aux alertes

19 décembre 2019

Mobilité durable : 4 objectifs principaux

La Ville a adopté un Plan de mobilité durable en septembre 2019 ayant pour vision de placer la mobilité au cœur de notre qualité de vie. Pour y arriver, quatre objectifs principaux ont été fixés.

Le premier objectif est d’accroître les déplacements actifs et collectifs de 20%. Actuellement, 89% des déplacements sur le territoire se font en voiture solo, c’est-à-dire seulement une personne par voiture. Cette trop grande dépendance n’est pas viable, que ce soit au plan économique, social ou environnemental. Il est donc essentiel de diversifier l’usage des modes de transport pour retrouver un équilibre afin que la part de la voiture solo se situe plutôt à 69%.

Le deuxième objectif est celui d’adopter une approche de sécurité optimale dans la conception des rues. Malgré toutes nos bonnes intentions, dû à la nature humaine, les personnes conduisant des véhicules risquent de faire des erreurs entraînant des collisions. Pour la sécurité de tous, il faut donc adopter une nouvelle philosophie qui est proactive pour anticiper l’erreur humaine et éviter autant que possible les blessures graves et les décès au lieu d’une approche de conception réactive qui intervient après des collisions.

Le troisième objectif est de guider l’aménagement de l’espace public par le principe de rues complètes. Par le passé, les rues ont souvent été conçues seulement pour la voiture. Pour favoriser une diversification des modes de transport, notamment l’usage de la marche et du vélo, il faut dorénavant concevoir les voies publiques en s’assurant d’une place sécuritaire et équitable à tous les usagers de la route, peu importe leur mode de transport. Par exemple, cela signifie l’ajout de trottoirs et de voies cyclables où nécessaire.

Enfin, le quatrième objectif est de développer notre ville autour d’un réseau de transport en commun « structurant ». Comme le transport en commun dépend d’un niveau minimal de densité de personnes à proximité des parcours pour offrir un bon niveau de service, le réseau sera notamment revu en fonction de la possibilité d’augmenter le nombre de résidences près des parcours. Ainsi, plus il y aura de logements près des parcours d’autobus, plus le service pourra être bonifié, attirant ainsi plus de personnes et ainsi de suite. C’est ce qu’on appelle l’effet « structurant », soit la capacité d’un service de transport en commun d’orienter le développement.

Voilà donc en résumé les quatre objectifs principaux du Plan de mobilité durable. Je vous invite également à consulter le Plan comme tel pour en prendre connaissance plus en détails si désiré.

MENU