fermer

Poules en milieu urbain

L’agriculture urbaine est une façon pour les résidents de se rapprocher de la nature et de produire eux-mêmes des aliments qu’ils pourront consommer. Les poules permettent à leurs propriétaires d’avoir à portée de main des œufs de qualité. De plus, les poules ne produisent pratiquement aucun bruit, requièrent peu d’espace et réclament peu d’entretien.

Afin de garantir à la fois le bien-être des poules et la quiétude des quartiers résidentiels, plusieurs normes d’aménagement spécifique ont été retenues. Voici les grandes lignes de ce règlement et quelques conseils pour faire de votre expérience de garde de poules une réussite!

N’oubliez pas : un permis est requis!

Normes à respecter

Vous désirez vous lancer dans l’aventure ? En premier lieu, vous devez faire la demande d’un permis au guichet du Service de l’urbanisme situé à l’Hôtel de ville.

Un représentant vous expliquera les normes à respecter pour l’aménagement de votre poulailler. Ces normes se résument ainsi :

  • Terrains sur lesquels les poules sont autorisées : unifamiliales, duplex, triplex, bâtiments de 4 logements;
  • Distances à respecter par rapport aux limites de terrain pour l’implantation du poulailler et de l’enclos extérieur;
  • Zones sur le terrain où le poulailler est autorisé;
  • Superficie maximale pour le poulailler;
  • Hauteur maximale du poulailler;
  • Nombre maximal de poules pondeuses sur un terrain (varie selon superficie du terrain);
  • Interdiction d’avoir un ou des coqs;
  • Interdiction de garder des poules en lieu fermé, sans fenêtre et sans ventilation (remise);
  • État et propreté du poulailler et du parquet extérieur (surfaces faciles à nettoyer);
  • Interdiction de vendre des poules et des œufs.

Responsabilités du citoyen

La poule est un animal qu’il importe de respecter et auquel on doit assurer la qualité de vie. Voici un rappel de quelques-unes des responsabilités qui incombent au citoyen souhaitant garder des poules en milieu urbain :

  • Obligation d’obtenir un permis. La liste de citoyens ayant des poules est mise à jour régulièrement et est envoyée à la Société protectrice des animaux de Drummond (SPAD) pour le contrôle territorial;
  • Inexistence de droits acquis pour les poulaillers non conformes aménagés avant le 18 avril 2016;
  • Interdiction d’afficher et de vendre les œufs ou les poules. Les dons ne sont pas contrôlés;
  • S’entendre entre propriétaire et locataires dans le cas des bâtiments multifamiliaux;
  • Construire un poulailler isolé qui offre fraîcheur et ombrage en été et chaleur en hiver;
  • Offrir aux poules une alimentation adéquate, équilibrée et saine ainsi que de l’eau fraîche;
  • Assurer la propreté du poulailler;
  • Protéger les poules contre les prédateurs naturels (ratons-laveurs, renards, putois, chiens errants, etc.);
  • Disposer d’une poule morte auprès d’un vétérinaire (ne pas jeter le corps dans l’un des bacs roulants);
  • Des constats d’infraction peuvent être donnés en cas de non-conformité.

Des précautions importantes

Pour éviter les problèmes de santé, il faut :

  • Laisser les poules dans le poulailler et l’enclos (jamais dans la maison);
  • Servir l’eau et la nourriture dans le poulailler (inaccessible aux autres animaux);
  • Laver les œufs à l’eau savonneuse et les sécher.

Le poulailler et son entretien

Pour protéger ses poules des éléments naturels et des prédateurs, vous devez construire un poulailler pour que les poules puissent s’abriter du soleil et qui ne touche pas au sol pour les protéger des prédateurs. L’entretien de ce petit bâtiment n’est pas très exigeant : une fois par semaine, il suffit de changer les copeaux de bois ou la paille qui sert de litière et de racler la terre de l’enclos.

Pour information

Service de l’urbanisme
Division permis inspection programmes
Téléphone : 819 478 6571
Courriel : urbanisme@drummondville.ca

Un site utile pour la réalisation de votre projet

Vous trouverez également de l’information utile pour votre projet en consultant le site Web suivant :

MENU