fermer

Aqueduc et eau potable

L’usine de traitement d’eau (UTE) dessert la population de Drummondville en eau potable ainsi que les municipalités de Saint-Majorique, de Saint-Germain-de-Grantham et de Saint-Cyrille-de-Wendover.

Contrôle de la qualité

L’équipe de l’usine, composée de techniciens et d’opérateurs, effectue chaque jour un suivi serré du procédé, ce qui représente une centaine d’analyses et d’observations.

De plus, 75 échantillons d’eau sont prélevés chaque mois pour une analyse bactériologique sur l’ensemble du réseau d’aqueduc et une soixantaine d’échantillons répartis sur l’année sont prélevés pour des analyses physico-chimiques organiques, inorganiques, THM, AHA, plomb & cuivre, turbidité, NO2-NO3. Le but étant d’assurer, à toute la collectivité, une excellente qualité d’eau répondant aux normes du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

Une surveillance de l’aspect général de la qualité de l’eau brute (rivière Saint-François) s’effectue aussi en continu.

Maintenance préventive

L’équipe de maintenance préventive affectée à l’usine de traitement d’eau effectue plus de 2000 inspections et réparations annuellement, et ce, pour assurer le fonctionnement de l’usine et des stations de pompage de manière adéquate et sans interruption.

Approvisionnement sûr

En plus d’assurer un contrôle de la qualité rigoureux et un entretien préventif de premier plan, l’usine de traitement d’eau garantit un approvisionnement sûr en eau potable à toute la population qu’elle dessert, en comptant notamment sur trois génératrices de forte capacité qui donnent à l’usine sa pleine autonomie au cas où une panne d’électricité majeure surviendrait.

Équipement complémentaire

En plus d’assurer la gestion de l’usine proprement dite, le personnel de l’UTE s’occupe de l’entretien de trois réservoirs et de quatre surpresseurs situés sur le réseau du grand Drummondville desservant le parc industriel régional Drummond (capacité de 3 000 m3), le secteur Grantham (capacité de 680 m3) et le secteur Saint-Nicéphore (capacité de 5 500 m3).

Le personnel veille également à la qualité de l’eau des huit piscines publiques de Drummondville, qui sont situées dans les parcs Woodyatt, Sainte-Thérèse, Saint-Jean-Baptiste, Saint-Joseph et Frigon, à Saint-Nicéphore, dans le secteur Grantham et au Centre communautaire Drummondville-Sud, des trois jeux d’eau, se trouvant dans les parcs Rosaire-Smith, Alexandre et Milette, et de la fontaine ornementale, qui se situe au parc Woodyatt.

Chaîne de traitement utilisée

La chaîne de traitement utilisée à Drummondville est une chaîne dite « classique ». Les principales étapes sont :

  1. Pompage de l’eau brute;
  2. Décantation;
  3. Filtration;
  4. Désinfection;
  5. Pompage de l’eau traitée.

Produits de traitement utilisés

  • Alun, sulfate ferrique silice activée et polymère : produits servant à éliminer les matières en suspension, les matières solubles ainsi que la majeure partie des matières organiques;
  • Charbon : produit servant à éliminer le goût et l’odeur de l’eau brute;
  • Chaux, soude : produits servant à équilibrer le pH de l’eau;
  • Chlore : produit servant à désinfecter l’eau afin d’éviter la prolifération de bactéries.

Chiffres et statistiques

  • Le volume total d’eau distribué par l’usine de traitement d’eau chaque année est de plus de 14 500 000 m3 (cela comprend la consommation de Drummondville et des municipalités de Saint-Majorique, de Saint-Germain-de-Grantham et de Saint-Cyrille-de-Wendover);
  • La consommation moyenne journalière est donc de plus de 39 000 m3 par jour (cela comprend également la consommation de Drummondville et des municipalités de Saint-Majorique, de Saint-Germain-de-Grantham et de Saint-Cyrille-de-Wendover);
  • Le volume total d’eau distribué annuellement correspond à plus de 4 500 piscines olympiques.

Information

819 478-6576
genie@drummondville.ca

 

MENU