fermer

Événement communautaire, Événement culturel

Ajouter à mon calendrier 2021-09-20 00:00:00 2021-10-01 23:59:00 America/New_York Fouilles archéologiques au centre-ville de Drummondville

Un passé oublié, une …

Stationnement de la place d'Armes – Rue du Pont – Drummondville J2C 1J8 accueil@drummondville.ca

Fouilles archéologiques au centre-ville de Drummondville

Un passé oublié, une histoire à redécouvrir

Dans l’espoir de faire rejaillir et de conserver comme il se doit son passé historique et patrimonial, la Ville de Drummondville procède à des travaux d’archéologie dans le cadre d’un projet de caractérisation du stationnement de la place d’Armes. Ces fouilles visent à localiser et à documenter les occupations antérieures du site. Elles se dérouleront du 20 septembre au 1er octobre.

Ces travaux, guidés par une étude de potentiel archéologique réalisée en 2016, sont effectués en prévision du réaménagement du stationnement à venir, tout en respectant le patrimoine de l’endroit.

En intégrant l’archéologie dans ses plans d’aménagement et d’urbanisme, Drummondville se donne les moyens de reconstituer les détails de son histoire, reconnaissant l’archéologie comme une composante essentielle de son patrimoine culturel.

Des travaux confiés au Grand Conseil de la Nation Waban-Aki

En regard à l’occupation passée et présente du territoire par les peuples autochtones, la Ville est fière de confier ses travaux de recherches archéologiques au Bureau du Ndakina, dont l’expertise est reconnue. Le Bureau du Ndakina, issu du Grand Conseil de la Nation Waban-Aki (GCNWA), veille également à développer des liens étroits avec les membres de la Nation et à favoriser la pérennité des savoirs et des pratiques des W8banakiak.

La place d’Armes

Situé au cœur du centre-ville, dans le quadrilatère des rues Loring, du Pont et Heriot et du parc Woodyatt, le stationnement public de la place d’Armes est aménagé comme son nom l’indique sur le site de l’ancien champ de manœuvres militaires de la colonie, un lieu historique au passé méconnu dont l’occupation permanente remonte au début du 19e siècle, à l’époque de la fondation de la colonie de la rivière Saint-François, dont le chef-lieu sera nommé Drummondville.

Les découvertes possibles

  • Sites saisonniers de pêche précontact (outillage, foyers, ossements d’animaux, etc.);
  • Témoins de l’utilisation du portage en vue de continuité culturelle précontact et eurocanadienne (perles de verre, de pierres ou de coquillages, pointes de projectiles, pièces d’armes à feu, articles de pêche, foyers, restes d’animaux, restes d’outils, etc.);
  • Restes organiques provenant de cultures, de jardins ou de champs (graines, restes de plantes, etc.);
  • Latrines ou dépotoirs des débuts de l’occupation coloniale anglaise (Régime anglais) ou de la fondation de Drummondville (vaisselle, reste de boucherie, outillage du quotidien);
  • Vestiges des casernes construites en 1815 (premiers bâtiments de la colonie);
  • Vestiges d’une cellule d’isolement (demande faite par Heriot en 1816);
  • Vestiges de campements temporaires construits au début de la colonie;
  • Vestiges des édifices permanents construits après le grand brasier de 1826;
  • Vestiges des bâtiments construits sur le périmètre de fouille depuis 1826;
  • Objets du quotidien (repas, chasse, pêche, loisirs, etc.);
  • Objets de culte;
  • Outils et équipement aratoire (pelles, pioches, etc.);
  • Armes à feu.

Organisation du site de recherche et information à la population

Le site des fouilles est sécurisé par l’installation de barrières de chantier, qui permettent de préserver l’intégrité de la zone interdite d’accès, et sur lesquels de l’affichage informatif permet à la population de s’informer en détail sur l’histoire du site et la démarche archéologique. Il est possible d’observer le chantier depuis ces barrières. Tout au long des fouilles, la population est invitée à scruter le chantier à l’extérieur du périmètre de recherche délimité par ces barrières, ainsi qu’à en apprendre davantage sur l’histoire de Drummondville grâce à la série de panneaux d’information produits en partenariat avec la Société d’histoire de Drummond.

Stationnement

Soulignons qu’à l’occasion des recherches, les détenteurs de vignette de stationnement concernés ont été relocalisés. Les usagers occasionnels du stationnement pourront toujours s’y rendre, mais si les places devaient être occupées, il leur sera alors possible de se stationner sur la rue Heriot, ou encore aux stationnements publics du Manoir (P-14), du Barrage (P-15), Raoul-Couture (P-3) ou Louis-G. Vigneault (P-4), tous situés dans un rayon de moins de 300 mètres.

Renseignements supplémentaires : 819 478-6550 – accueil@drummondville.ca

icon-infosInformations

Panneaux d'information sur place

Accéder à la carte
MENU