fermer
COVID-19 | En raison de la pandémie, quelques-unes de nos installations sont toujours fermées et nos services peuvent être différés. Mais soyez assurés que nous sommes mobilisés pour vous offrir des services de qualité et que nous demeurons joignables par téléphone, courriel ou encore à l'hôtel de ville. Merci de votre compréhension! - En savoir plus / Inscription aux alertes

3 février 2020 Environnement

La Ville de Drummondville adopte une Politique de l’arbre ambitieuse

Les élus du conseil municipal réunis en séance publique ont adopté la première Politique de l’arbre de la Ville de Drummondville. Par ce geste clair et résolument tourné vers la protection et la mise en valeur des milieux naturels du territoire, la Ville complète l’action 12.4 de sa Planification stratégique 2017-2022. Ainsi, le travail municipal entourant la protection de l’environnement suivra une vision limpide, permettant d’assurer la conservation du patrimoine boisé de Drummondville et de pérenniser la qualité de vie de toute la population.

« Cette Politique de l’arbre reflète toute l’importance qu’occupe l’environnement et le développement durable au sein du conseil municipal. Dès 2017, le conseil a inséré cette vision d’une politique de l’arbre au sein de sa planification stratégique. Je suis donc très heureux de pouvoir affirmer que cette action de notre planification est achevée. Il est important de remercier Alexandre Cusson qui, jusqu’à tout récemment, pilotait ce dossier en étroite collaboration avec le conseiller municipal John Husk et les équipes administratives de la Ville », a déclaré le maire de Drummondville, Yves Grondin.

« L’arbre est assurément un des outils les plus polyvalents que nous ayons comme collectivité pour favoriser notre qualité de vie. Santé physique et mentale, changements climatiques, valeur foncière, apaisement de la circulation, biodiversité, gestion de l’eau pluviale et îlots de chaleur, patrimoine et esthétique de nos quartiers, etc. : les arbres contribuent positivement à tous ces enjeux. En ce sens, il est essentiel de mieux s’en occuper et cela commence avec cette nouvelle politique », a souligné John Husk, président de la Commission de l’environnement et conseiller municipal du district 5.

Une démarche inclusive

Pour élaborer cette Politique de l’arbre, la Ville de Drummondville a tenu à inclure la population dans le processus afin qu’elle puisse donner son avis quant au contenu qui serait entériné. Ainsi, comme pour plusieurs projets d’envergure adoptés au cours des dernières années, diverses initiatives de consultations publiques étaient proposées aux citoyens. Après avoir réalisé un sondage en ligne auprès de plus de 330 citoyens au mois de novembre 2019, la Ville a travaillé en collaboration entre différents services municipaux pour proposer une version consultative de la Politique de l’arbre. À partir de ce document, aux mois de décembre 2019 et janvier 2020, les citoyens avaient la possibilité de proposer leurs commentaires dans le but de compléter la version finale de la Politique adoptée ce soir et qui reflète les attentes du public, tout en tenant compte des orientations données par les élus du conseil municipal.

« Impliquer les citoyens dans nos travaux est un engagement que nous respectons, particulièrement pour ce type de projet structurant. Leur participation bonifie nos décisions et, en ce sens, je souhaite adresser un grand merci à tous ceux qui se sont impliqués et qui ont donné leur avis. Aujourd’hui, nous pouvons nous enorgueillir de doter la Ville d’une politique qui répond aux attentes des Drummondvilloises et des Drummondvillois », a ajouté M. Husk.

L’arbre comme patrimoine commun

L’arbre est une composante essentielle à notre environnement et à la ville. L’ensemble de la forêt urbaine, tant dans les boisés que le long des rues, joue un rôle important sur le territoire et contribue à la biodiversité du milieu. La Politique de l’arbre, garante de ce patrimoine commun à tous les Drummondvillois, vise à orienter et à déterminer la place de l’arbre pour sa gestion dans la ville. Ils sont ainsi définitivement considérés comme un atout majeur, particulièrement dans la lutte aux effets du climat sur notre milieu de vie : lutte aux îlots de chaleur et réduction des gaz à effet de serre (GES), entre autres. Ces enjeux cruciaux de la planification stratégique sont donc adressés dans la Politique de l’arbre, et ce, dans une approche de développement durable.

Un plan d’action pour mettre en œuvre la politique

La Politique de l’arbre vise à concrétiser la volonté de la Ville de Drummondville à faire de l’arbre une partie intégrante des infrastructures municipales en suivant cinq axes d’intervention, à savoir, augmenter l’indice de canopée, améliorer la planification des interventions, conserver et protéger les aires boisées, encadrer les pratiques d’entretien arboricoles, et sensibiliser et impliquer les partenaires et les citoyens. Elle se veut également une initiative rassembleuse autour de la vision, des valeurs et des grandes orientations de la Ville concernant son patrimoine forestier au sein de la collectivité.

Au cours des prochains mois, la Politique servira de guide pour l’élaboration d’un plan d’action, véritable feuille de route pour concrétiser sur le terrain la vision de la Politique de l’arbre. Ce plan d’action déterminera les objectifs et les cibles que la Ville souhaitera atteindre. Le plan d’action sera dévoilé au printemps.

La Ville invite donc les citoyens à prendre connaissance de la Politique de l’arbre disponible sur son site Web, au drummondville.ca/politique-arbre.

MENU