fermer
COVID-19 | En raison de la pandémie, quelques-unes de nos installations sont toujours fermées et nos services peuvent être différés. Mais soyez assurés que nous sommes mobilisés pour vous offrir des services de qualité et que nous demeurons joignables par téléphone, courriel ou encore à l'hôtel de ville. Merci de votre compréhension! - En savoir plus / Inscription aux alertes

22 janvier 2021 Sécurité

La Ville de Drummondville fait le point sur la situation entourant la COVID-19

À l’occasion du point de presse des autorités municipales tenu cet après-midi, le maire de Drummondville, M. Alain Carrier, a fait le point sur la situation à Drummondville quant à l’évolution de la lutte contre la pandémie de la COVID-19.

« Nous notons une timide amélioration de la situation, mais celle-ci demeure préoccupante. Je rappelle que nous sommes en zone rouge avec un couvre-feu applicable de 20 h à 5 h. Nous semblons être sur la bonne voie. Il ne faut surtout pas relâcher nos efforts. À ce titre, je tiens à féliciter la très grande majorité de la population qui s’astreint au couvre-feu et respecte les consignes », a souligné M. Carrier.

Du même souffle, le maire a noté que la vaccination qui se poursuit dans la région est une avancée positive : « Un peu plus de 10 000 personnes ont été vaccinées jusqu’ici dans notre région. C’est une bonne nouvelle. Le vaccin est la clé pour vaincre ce virus, et je suis satisfait de voir que la vaccination se poursuit positivement selon la capacité de nos partenaires du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) ».

Rappelons que, néanmoins, d’ici à ce que la vaccination soit plus avancée, le strict respect des mesures sanitaires doit continuer pour se prémunir du virus.

La transmission communautaire toujours soutenue

Bien que plusieurs lieux d’éclosion soient répertoriés dans les centres d’hébergement de soins de longue durée et les résidences pour aînés, la transmission communautaire reste très présente dans les résidences privées.

« Nous notons encore la présence de comportements qui nourrissent la transmission du virus sur notre territoire. Je rappelle qu’il est interdit de se réunir dans les maisons qui ne sont pas les nôtres. Les citoyens qui négligent cette restriction s’exposent à de fortes amendes », a insisté le directeur du Service de sécurité incendie et sécurité civile de la Ville de Drummondville, et également coordonnateur de l’Organisation municipale de sécurité civile de Drummondville (OMSCD), M. Yves Beaurivage.

De plus, comme le précise le CIUSSS MCQ, la Mauricie et le Centre-du-Québec dénombrent 85 milieux en éclosions. Les éclosions au sein des commerces et entreprises sont importantes au Centre-du-Québec (43), une région particulièrement touchée de la province. Malgré la collaboration des entreprises en éclosion, il y a encore beaucoup de milieux de travail où les mesures de prévention et de contrôle des infections ne sont pas toutes en place, où il y a peu de télétravail et où le couvre-visage est porté au lieu du masque de procédure.

À ce titre, la Ville de Drummondville rappelle aux milieux de travail qu’il est plus qu’important de mettre en place toutes les mesures pour prévenir la transmission du virus, tant pour la clientèle que leur personnel, dont la distanciation physique et le port du masque de procédure.

Le CIUSSS MCQ précise qu’il peut aider les entreprises à adapter leur milieu de travail pour limiter les risques de propagation du virus. Pour tout renseignement, les entreprises ne doivent pas hésiter à communiquer avec l’équipe de santé au travail de la Direction de la santé publique, au 1 833 392-0115.

Garder un œil sur les jeunes adultes et les adolescents

Une attention particulière doit être portée aux jeunes adultes et aux adolescents dans les zones scolaires où près de 20 écoles ont répertorié au moins un cas de COVID-19. Dans ce contexte, la Sûreté du Québec va accentuer sa surveillance aux abords des établissements scolaires de niveau secondaire pour assurer le respect des règles sanitaires en lien avec la distanciation physique et le port d’un masque de procédure. Il est important de corriger le relâchement qui est observé à l’extérieur des écoles.

L’importance de se faire tester

Le maire Carrier souhaite rappeler à la population qu’il est toujours aussi important de se faire dépister.

« Dès l’apparition de symptômes, même légers comme des courbatures ou le nez qui coule, il faut aller passer un test. À ce titre, il est facile de prendre rendez-vous par l’entremise de la plateforme Clic santé, ou encore par téléphone, au 1 877 644-4545. Les résultats sont généralement disponibles en 24 h, ce qui permet de freiner rapidement les risques de propagation du virus », a rappelé le maire.

La Ville invite la population à adopter le réflexe de se faire dépister. Il y a des plages horaires qui sont disponibles chaque jour. Rappelons également que des tests par gargarisme sont maintenant proposés, ce qui rend l’expérience moins inconfortable.

Rappel sur l’utilisation des installations de loisirs

Compte tenu des précautions à prendre et de la distanciation physique à scrupuleusement respecter, la Ville souhaite rappeler à la population d’user de prudence dans les parcs et les espaces publics, notamment les patinoires extérieures. En effet, ceux-ci demeurent fortement achalandés, ce qui est positif pour les familles et les personnes seules qui peuvent s’offrir un moment de répit à l’extérieur en maintenant de saines habitudes de vie.

Toutefois, face à l’affluence, il est demandé aux citoyens de prévoir un autre moment pour revenir à cet endroit ou et de choisir un autre emplacement en ville pour prendre l’air ou bouger, et ainsi s’assurer de pouvoir respecter la distanciation physique.

Précisions sur l’accès à la promenade Rivia

Pour les citoyens qui prévoient aller marcher sur la promenade Rivia, il est important de noter qu’en plus du stationnement principal, de nombreux espaces de stationnement sont situés à proximité, par exemple le stationnement place d’Armes (près du parc Woodyatt) et le stationnement du parc des Voltigeurs. De plus, le stationnement du Barrage est aussi une bonne option si le stationnement principal est bondé. Enfin, comme la promenade est très fréquentée, la Ville réitère qu’il faut garder une distance de deux mètres, circuler en bulle familiale et éviter les attroupements.

Recours aux services de l’hôtel de ville

L’hôtel de ville reste ouvert au public. Il est néanmoins rappelé aux citoyens de privilégier le recours à des moyens de communication à distance pour entrer en contact avec l’organisation municipale. Pour ce faire, il est important de consulter le répertoire disponible sur le site Web de la Ville, au drummondville.ca/nous-joindre, afin d’obtenir les coordonnées requises, comme le numéro de téléphone général (819 478-6550). Aussi, une liste complète de tous les services en ligne est également disponible au drummondville.ca/services-en-ligne.

« À ce titre, sachez que près de 300 citoyens se sont présentés à l’hôtel de ville au cours des deux dernières semaines, et la majorité pour des services accessibles en ligne ou par téléphone. Il est important d’avantager le service à distance pour la santé et la sécurité de nos employés, mais aussi du public », a noté M. Francis Adam, directeur général de la Ville de Drummondville.

Soutien aux commerces locaux

Malgré les fermetures décrétées par le gouvernement provincial, plusieurs commerces offrent la possibilité d’acheter en ligne et de récupérer les biens à la porte, en appliquant les mesures sanitaires en vigueur. Rappelons que ce type de service est aussi offert par la très grande majorité des restaurants locaux. C’est un moyen facile d’encourager les entreprises du territoire.

Rappel des consignes sanitaires de base

Les autorités municipales rappellent qu’il est déterminant de respecter les gestes barrières pour se protéger de la COVID-19.

Rappelons qu’il est primordial de respecter la distanciation physique de deux mètres en tout temps, de fréquemment se laver les mains avec du savon ou une solution hydroalcoolique pendant 20 secondes et de tousser ou d’éternuer dans son coude. Aussi, le port d’un couvre-visage est également obligatoire dans tout lieu public et les déplacements doivent être limités à l’essentiel.

Tout rassemblement est toujours interdit. Un couvre-feu, de 20 h à 5 h, est également en vigueur sur l’ensemble du territoire québécois, et ce, jusqu’au lundi 8 février.

Dans certains cas, précisons qu’il est absolument requis de s’isoler : à l’obtention d’un test positif, sur présentation de symptômes, dans l’attente d’un test ou d’un résultat, dans le cas d’un contact avec une personne positive, ou lors d’un retour de voyage.

La Ville souhaite également préciser que des ressources psychosociales sont disponibles pour celles et ceux qui en ressentent le besoin, notamment l’Info-social (811) et la ligne téléphonique d’écoute et de solidarité du CEPS Drummond (819 477-8855).

De plus, la Ville invite les citoyens à installer l’application Alerte COVID pour se protéger, ainsi que protéger son entourage et la population en général. Pour connaître le fonctionnement de cette application et comment l’installer sur son téléphone intelligent, il suffit de visiter le site Web du gouvernement du Québec.

« Pour finir, je souhaite réitérer mes remerciements à tous nos partenaires du milieu qui contribuent à assurer la sécurité de nos citoyennes et de nos citoyens. J’ai une pensée particulière pour notre escouade COVID-19 dont le dévouement remarquable doit être souligné », a conclu le maire de Drummondville.

Rappelons que les citoyens peuvent demeurer informés de la situation à Drummondville en consultant le drummondville.ca/covid19, et au Québec, en visitant le quebec.ca/covid19.

MENU