fermer
COVID-19 | En raison de la pandémie, la plupart de nos installations sont fermées et nos services peuvent être différés. Mais soyez assurés que nous sommes mobilisés pour vous offrir les services essentiels et que nous demeurons joignables par téléphone ou courriel. Merci de votre compréhension! - En savoir plus / Inscription aux alertes

23 mars 2020 Sécurité

Coronavirus (COVID-19)

La Ville de Drummondville fait le point sur la situation

Le maire de la Ville de Drummondville, Yves Grondin, a procédé à un état de la situation locale entourant la pandémie de COVID-19, en marge de la séance ordinaire du conseil municipal de ce lundi 23 mars.

Soulignons que cette séance s’est déroulée à distance, en visioconférence, pour un certain nombre d’élus, et ce, conformément aux possibilités avancées par le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation.

Transport en commun et modules de jeux pour enfants

Toujours dans l’optique de freiner la propagation du virus, M. Grondin a annoncé qu’une série de mesures seraient effectives cette semaine. Ainsi, le service de transport en commun est maintenu, mais seulement avec des passages modifiés aux différents points d’embarquement, et ce, selon un horaire qui sera finalisé demain en concertation avec le prestataire de service.

Les parcs et espaces verts de la Ville de Drummondville demeurent également accessibles aux citoyens jusqu’à nouvel ordre, mais il est demandé aux citoyens de respecter scrupuleusement les directives de santé publique émises par le gouvernement. Aussi, les rassemblements y sont interdits, tout comme l’usage des modules de jeux pour enfants.

« La situation évolue de jour en jour, d’heure en heure. Nous nous ajustons rapidement et nous suivons les recommandations de Québec et celles de notre Organisation municipale de sécurité civile, dont je salue ici d’ailleurs l’excellent travail depuis le début de cette crise. La modification de la fréquence de passages du service de nos autobus, tout comme la fermeture des modules de jeux, ne visent qu’un seul objectif : freiner la propagation de ce coronavirus », a souligné le maire de la Ville de Drummondville.

Le maire lance un appel aux organismes communautaires

La Ville de Drummondville est mobilisée afin de maintenir ses services essentiels, et même davantage tant qu’il lui sera possible de le faire.

Le maire de la Ville de Drummondville a également profité de la tribune qui lui était offerte pour lancer un appel aux organismes communautaires du milieu.

« Je vous demande s’il vous plait de prendre la liste de vos membres, et de les appeler. Bien souvent, les personnes les plus vulnérables n’ont pas un très grand réseau social. C’est extrêmement important que l’on se serre les coudes », a déclaré Yves Grondin.

Tout en reconnaissant que les organismes communautaires « travaillent très fort », le maire a souligné que son administration évalue la possibilité de déléguer certains employés municipaux au sein d’organismes afin de les soutenir dans leur mission, et ce, par solidarité. Des discussions avec les instances syndicales sont notamment à prévoir. Par ailleurs, les élus ont voté le versement d’un don au montant de 10 000 $ à l’organisme Centraide  (Centre-du-Québec) pour alimenter un fonds d’urgence dans le cadre de la pandémie COVID-19.

La Ville demeure proactive et impliquée dans la gestion de cette pandémie de COVID-19. En effet, des contacts réguliers sont effectués avec différents partenaires, dont le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec, l’Union des municipalités du Québec, différents ministères et la Sûreté du Québec (SQ).

« La SQ nous assure que la presque totalité de ses effectifs sont au travail, donc disponibles à faire respecter les règles. Même si le poste de police est présentement fermé au public, les services continuent à être offerts par téléphone », a affirmé Yves Grondin.

Bibliothèque publique

Concernant la bibliothèque publique, les citoyens de Drummondville qui n’en sont pas membres pourront le devenir à distance, et ce, afin de profiter de son catalogue de livres électroniques (plus de 8000 titres). Les usagers sont, d’autre part, invités à conserver les documents qu’ils ont empruntés plutôt que de les retourner en utilisant la chute à documents qui donne sur l’extérieur de l’édifice. Comme indiqué la semaine dernière, aucun frais de retard n’est comptabilisé depuis le 13 mars dernier, jour de fermeture de la bibliothèque.

Soulignons que les échanges étudiants estivaux entre Drummondville et La Roche-sur-Yon font désormais partie des activités municipales annulées.

Enfin, notons que les différents panneaux à affichage numériques de la Ville relaient de l’information en provenance de l’Institut national de santé publique du Québec, et ce, afin de mettre l’accent sur les différentes consignes de sécurité émises par les autorités gouvernementales. Il en va de même pour le site Web drummondville.ca/covid19, qui rassemble l’ensemble des communications municipales diffusées depuis le début de la crise.

MENU