fermer
COVID-19 | En raison de la pandémie, quelques-unes de nos installations sont toujours fermées et nos services peuvent être différés. Mais soyez assurés que nous sommes mobilisés pour vous offrir des services de qualité et que nous demeurons joignables par téléphone, courriel ou encore à l'hôtel de ville. Merci de votre compréhension! - En savoir plus / Inscription aux alertes

4 septembre 2020 Général

À pied, à vélo, ville active

La Ville de Drummondville salue le rapport réalisé par Réseaux plein air Drummond

En cette période de rentrée scolaire, la Ville de Drummondville salue le rapport déposé par Réseaux plein air Drummond (RPAD) dans le cadre du programme À pied, à vélo, ville active (APAVVA) de Vélo Québec. L’objet principal de ce rapport est d’analyser puis de proposer des pistes de solution pour améliorer l’environnement proche des écoles en matière d’aménagement de circulation.

À l’automne 2018, la Ville de Drummondville, la Commission scolaire des Chênes (CSDC) et Réseaux plein air Drummond se sont associés au programme national À pied, à vélo, ville active de Vélo Québec afin de favoriser les déplacements durables et sécuritaires sur les parcours scolaires des écoles primaires de la CSDC. Rappelons que ce programme a pour principal objectif de favoriser les déplacements actifs et sécuritaires dans les municipalités, notamment autour des écoles, afin d’améliorer la santé, l’environnement et le bien-être des citoyens.

« Nous avons reçu ce rapport avec un vif intérêt et nous étudierons les propositions qu’il met de l’avant quant à la sécurité et à la qualité de vie de nos enfants dans leur environnement scolaire. Je tiens à souligner le travail rigoureux de Réseaux plein air Drummond et je salue la collaboration de la Commission scolaire des Chênes pour la confection de ce précieux document de travail », a déclaré M. Yves Grondin, maire de Drummondville.

Un rapport détaillé qui propose de nombreux points de réflexion

Le rapport présente de nombreuses suggestions d’aménagement autour des écoles du territoire de Drummondville, à savoir : améliorer la connectivité au réseau cyclable, sécuriser les corridors scolaires et les traverses de rues, structurer l’espace autour des écoles, etc. En tout, c’est 91 recommandations proposées sur un horizon de complétion de 15 ans. Outre la Ville de Drummondville, le rapport interpelle également les intervenants des milieux scolaire, communautaire et policier à adapter leurs pratiques à la faveur de la mobilité active.

« Pour Réseaux plein air Drummond, ce rapport est de loin le plus ambitieux que nous n’ayons jamais déposé en près de 10 ans d’expertises en transport actif. Le soutien de la Ville de Drummondville et de la Commission scolaire des Chênes affiché tout au long du processus nous conforte dans l’écoute des recommandations faites. D’ailleurs, la mise en action récente de recommandations aux écoles Saint-Joseph, Notre-Dame-du-Rosaire et aux Quatre-vents confirme cette volonté d’être proactif, et c’est la communauté entière qui en sortira gagnante », a souligné M. André Béliveau, président de Réseaux plein air Drummond.

« Le plan de déplacement scolaire de Drummondville, réalisé par RPAD dans le cadre du programme APAVVA de Vélo Québec avec l’entière collaboration de la Ville, est un des jalons importants dans le virage pour la mobilité durable mis en branle par la municipalité. Les enfants seront parmi les plus grands bénéficiaires de ce parti pris pour les transports actifs. Nous saluons les efforts déployés par la Ville de Drummondville qui démontre que le confort et la sécurité des piétons et des cyclistes est l’affaire de toutes les municipalités, petites ou grandes », a exprimé Annick St-Denis, directrice générale, Vélo Québec Association.

MENU