fermer
COVID-19 | En raison de la pandémie, quelques-unes de nos installations sont toujours fermées et nos services peuvent être différés. Mais soyez assurés que nous sommes mobilisés pour vous offrir des services de qualité et que nous demeurons joignables par téléphone, courriel ou encore à l'hôtel de ville. Merci de votre compréhension! - En savoir plus / Inscription aux alertes

8 juillet 2020 Général

Pour une démocratie locale tournée vers le citoyen

La Ville de Drummondville se dote de sa première Politique de participation publique

La Ville de Drummondville est heureuse de présenter sa première Politique de participation publique, un outil pour faire vivre la démocratie entre les citoyens et leur ville. À la suite d’un rigoureux processus de consultation, mené en collaboration avec l’Institut du Nouveau Monde et impliquant la population et les acteurs du milieu, la Ville se dote d’un document établissant sa vision en matière de participation citoyenne. Il peut être consulté au drummondville.ca/participation.

« Les municipalités sont le moteur de la démocratie locale. Comme gouvernement de proximité, le plus près du citoyen, elles peuvent faire le choix de lui donner une place importante et l’impliquer dans la vie démocratique, entre les élections. Cette Politique de participation publique est la consécration de cette vision. Comme notre volonté est de consulter la population comme nous le faisons depuis plusieurs années, nous souhaitions être encore mieux outillés pour le faire selon les règles de l’art », a expliqué M. Yves Grondin, maire de Drummondville et président du Chantier sur la participation citoyenne et les budgets participatifs.

La culture de participation publique déjà bien ancrée à Drummondville

En effet, la Ville de Drummondville fait appel à ses citoyens depuis plusieurs années afin qu’ils puissent s’exprimer sur divers sujets et projets. Rappelons qu’ils ont eu la parole, entre autres, pour l’aménagement des parcs, comme celui de Kounak ou de la Seigneurie, lors de l’élaboration du Plan de mobilité durable 2020-2040, à l’occasion du lancement des travaux de planification de la revitalisation du parc des Voltigeurs, dans le cadre de la mise en place d’un budget participatif pour la revitalisation urbaine intégrée du quartier Saint-Joseph ou, en ce moment, pour l’élaboration du Plan de relance municipal.

« Notre organisation se veut au plus près de la population et nous prêchons par l’exemple depuis un certain temps. Or, par cette politique, la Ville souhaite se doter d’un cadre clair, souple et agile pour guider ses actions en participation publique. Le but est d’améliorer les démarches de participation, d’éclairer la décision publique et d’être à l’écoute de nos citoyennes et de nos citoyens », a souligné M. Francis Adam, directeur général de la Ville de Drummondville.

L’élaboration de cette politique découle elle-même d’une démarche participative menée en 2019 – 2020. La population s’est exprimée par un sondage, un café-citoyen, un groupe de discussion et par des commentaires écrits acheminés à la Ville. Les membres du conseil municipal et du Comité de valorisation des quartiers et de la participation citoyenne ont contribué, par leur expertise et leur connaissance du milieu, à chaque étape de la démarche.

« Je tiens à souligner le précieux travail de tous les membres qui ont participé à cette démarche. Je salue particulièrement l’implication de la conseillère municipale Mme Catherine Lassonde et du conseiller municipal M. Alain Martel au sein du Chantier sur la participation citoyenne et les budgets participatifs», a ajouté M. Grondin.

Grandes lignes de la Politique de participation publique

En se basant sur les discussions et les consultations menées auprès du milieu, la Ville a dégagé six principes directeurs pour guider les actions de la politique : transparence et suivi, concertation, collaboration, inclusion, pédagogie, et intérêt collectif. Ces principes directeurs peuvent être vus comme des engagements en matière de suivi et de rétroaction, de respect de l’intérêt général, de mobilisation et d’échange, ainsi que d’éducation du public. En bref, la Ville se dote de règles du jeu pour que tous les citoyens puissent avoir voix au chapitre, mais dans un esprit de communauté.

Ces règles du jeu s’appliquent sur un terrain qui regroupe les compétences municipales, dans le cadre de la Loi sur les compétences municipales, adaptée à la réalité propre de la Ville de Drummondville. Notons qu’il s’agit, principalement, de la culture, des loisirs et des activités communautaires, des parcs, du développement économique, de l’environnement, du transport, de la circulation, et des politiques de la Ville.

Enfin, la Politique de participation publique de la Ville de Drummondville décrit les trois phases du processus consultatif que sont l’analyse de la pertinence d’enclencher une démarche de participation publique, le relai de la Direction générale qui informe le conseil municipal des conclusions de l’analyse de pertinence, lequel tranche sur la tenue d’un processus de consultation et peut, par ailleurs, saisir l’administration du mandat de mener une démarche de participation publique sur un enjeu donné.

« C’est un document exhaustif qui doit permettre aux uns et aux autres de se familiariser aux mécanismes de participation publique. Il sera accompagné d’un plan d’action que nous sommes en train de finaliser. Mis ensemble, ces outils nous accompagneront pour demeurer à l’écoute en continu d’opinions individuelles pour mettre en œuvre des projets collectifs structurants », a ajouté M. Adam.

De nombreux autres détails sont adressés par la Politique. La Ville invite donc les citoyens à en prendre connaissance au drummondville.ca/participation.

En vignette : M. Francis Adam, directeur général de la Ville de Drummondville, M. Alain Martel, conseiller municipal du district 7 et membre du Chantier sur la participation citoyenne et les budgets participatifs, M. Philippe Cantin, chargé de projet au Service du développement et des relations avec le milieu, M. Yves Grondin, maire de Drummondville, et Mme Catherine Lassonde, conseillère municipale du district 6 et membre du Chantier sur la participation citoyenne et les budgets participatifs.

MENU