fermer
COVID-19 | En raison de la pandémie, quelques-unes de nos installations sont toujours fermées et nos services peuvent être différés. Mais soyez assurés que nous sommes mobilisés pour vous offrir des services de qualité et que nous demeurons joignables par téléphone, courriel ou encore à l'hôtel de ville. Merci de votre compréhension! - En savoir plus / Inscription aux alertes

24 avril 2020 Sécurité

Coronavirus (COVID-19)

Le maire de Drummondville fait le point sur la situation en date du 24 avril 2020

À l’occasion du point de presse bihebdomadaire des autorités municipales, le maire de Drummondville, Yves Grondin, a fait le point sur la situation à Drummondville quant à l’évolution de la lutte contre la pandémie de la COVID-19. À la suite de l’annonce du gouvernement fédéral concernant l’Aide d’urgence du Canada pour le loyer commercial (AUCLC), le maire a lancé un appel aux propriétaires drummondvillois accueillant des commerces en location.

Bien que la Ville de Drummondville ne dispose pas de tous les détails du programme à ce moment-ci, elle accueille favorablement cette annonce qui vise à offrir une baisse de 75 % du loyer des commerces pour les mois d’avril, de mai et de juin. Le gouvernement fédéral entend couvrir 50 % du loyer, tandis que les propriétaires d’immeubles et les locataires seront invités à couvrir 25 % du loyer chacun.

« Ce programme visera les petites entreprises durement frappées par la crise et dont le loyer mensuel est inférieur à 50 000 $. Cela correspond donc très bien au tissu économique de notre ville. J’appelle tous ceux qui sont concernés à se serrer les coudes et à se prévaloir de ce programme. Ensemble, nous passerons à travers cette période difficile et en ressortirons plus forts », a déclaré M. Yves Grondin, maire de Drummondville.

Le Centre-du-Québec sera traité de manière autonome pour le déconfinement

Le maire de Drummondville a fait état de l’engagement du gouvernement du Québec de traiter le déconfinement de manière distincte pour le Centre-du-Québec. En effet, la région étant rattachée à la Mauricie d’un point de vue sanitaire, qui est plus touchée, les décisions doivent être adaptées à la réalité du terrain. Rappelons cependant que le déconfinement ne doit pas être vu comme un relâchement. Ce dernier devra se faire en respect de toutes les mesures sanitaires imposées par le gouvernement.

Point sur certains services municipaux

À l’occasion de la plus récente séance du conseil municipal, une citoyenne a questionné les élus concernant l’horaire du service de transport en commun. Après analyse des données d’utilisation du service, il a été conclu que l’horaire en vigueur devait être conservé. En effet, le volume enregistré sur le réseau ne justifie pas un rallongement des heures de service qui, rappelons-le, ne doit être utilisé que pour les déplacements essentiels, comme aller à l’épicerie, à la pharmacie ou encore se rendre à un rendez-vous médical.

Par ailleurs, la Ville souhaite informer la population que la journée de distribution de compost organisée par le Service de l’environnement est reportée à cet automne, à une date qui reste à déterminer. La Ville n’a d’autre choix que de prendre cette décision, prise en fonction des directives nationales de santé publique. La Ville communiquera la nouvelle date lorsqu’elle aura été fixée.

L’importance de se rendre aux urgences en cas de besoin

Comme a pu le certifier le CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec auprès des autorités municipales, il est sécuritaire de visiter les urgences lorsqu’un problème de santé l’exige. Ainsi, la Ville insiste que pour toute situation médicale d’urgence, il est important de se rendre à l’urgence de l’hôpital Sainte-Croix.

« Tout y est mis en œuvre pour ne pas que des patients atteints par la COVID-19 soient dans le même environnement que les patients non infectés. Allez-y sans crainte, si votre situation le commande. Mais avant l’urgence, je vous rappelle que votre médecin de famille ou votre groupe de médecins de famille est à contacter en priorité », a martelé le maire de Drummondville.

La Rose des vents : un organisme de lutte contre la violence conjugale

Parmi les organismes dont le travail au sein de la communauté est à souligner, notons l’action de La Rose des vents, une maison d’accueil et d’hébergement pour les femmes et les enfants victimes de violence conjugale. Les intervenants spécialisés de La Rose des vents sont là pour aider, soutenir ou outiller toutes les personnes dans le besoin. L’organisme est joignable en composant le (819) 472-5444, ou encore en visitant le site Web alabridelaviolence.org.

Ne laissez pas les enfants seuls dans l’auto

Dans le même ordre d’idée, le maire s’est joint à la Fédération des organismes communautaires Famille pour demander aux citoyens de ne pas laisser leurs enfants sans surveillance dans leur voiture pendant qu’ils font des achats.

« Quand vous faites, par exemple, votre épicerie, on comprend que les commerces exigent souvent d’entrer seul pour limiter les risques de propagation du virus. Mais laisser vos enfants sans surveillance dans votre voiture, c’est passible d’une amende et, surtout, dangereux. Alors, prévoyez vos commissions en conséquence, de grâce. Il en va de la sécurité de nos plus petits », a imploré M. Grondin.

Mise en garde contre les feux à ciel ouvert

La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) a modifié son interdiction de feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité d’une forêt afin d’y inclure le territoire complet du Centre-du-Québec.

« Précisément, cette directive indique que les citoyens ne peuvent pas faire de feu lorsqu’ils sont situés en forêt ou à proximité de celle-ci, sauf s’ils ont l’équipement de protection nécessaire, comme les foyers anti-tison réglementaire », a précisé M. Yves Beaurivage, directeur du Service de sécurité incendie et sécurité civile et coordonnateur de l’Organisation municipale de sécurité civile de Drummondville.

Nouvel horaire pour les points de presse des autorités municipales

Les points de presse des autorités municipales se tiendront dorénavant à un rythme hebdomadaire, à compter de la semaine prochaine. Ainsi, le maire, accompagné du directeur général de la Ville et du directeur du Service de sécurité incendie et de sécurité civile et coordonnateur de l’Organisation municipale de sécurité civile de Drummondville, s’exprimera les vendredis à 16 h, et ces allocutions seront toujours diffusées en direct sur la page Facebook de la Ville et sur la chaîne NousTV depuis l’hôtel de ville de Drummondville. Rappelons que le maire maintient sa prise de parole Facebook live les mercredis, à 16 h.

Rappel des règles sanitaires

Le maire de Drummondville s’est une nouvelle fois fait l’écho des autorités provinciales en rappelant qu’il est interdit de se rassembler aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Qu’il est défendu de se déplacer, si ce n’est pas essentiel, et que dans le cas de tout déplacement, il est primordial de respecter la distanciation physique de deux mètres en tout temps et de fréquemment se laver les mains avec du savon pendant 20 secondes.

Toute personne qui est témoin d’une situation de non-respect des règles sanitaires doit contacter la Sûreté du Québec en composant le *4141 ou le 310-4141.

Les citoyens peuvent demeurer informés de la situation à Drummondville, en consultant le drummondville.ca/covid19, et au Québec, en visitant le quebec.com/coronavirus.

MENU