fermer
Histoire Drummondville Photographe Éric Beaupré Noir et Blanc

Historique

Le lieutenant-colonel Frederick George Heriot, accompagné de soldats ayant participé à la guerre contre l’invasion américaine, reçoit, au printemps 1815, le mandat des autorités britanniques de fonder un établissement semi-militaire dans le secteur du bas Saint-François. Ainsi s’amorce l’histoire de Drummondville, baptisée en l’honneur de Sir Gordon Drummond, alors administrateur intérimaire du Bas-Canada.

Dans les années qui suivirent son arrivée, Frederick George Heriot dut affronter de multiples écueils. Désertions, menace de fermeture, épidémie et incendie sont au nombre des difficultés qui se dressèrent sur sa route. Avec force et courage, il persévéra, inscrivant dans « l’ADN » de Drummondville ces précieuses caractéristiques.

Celles-ci s’avérèrent déterminantes à la fin du 20e siècle lorsque vint le moment de diversifier la structure industrielle de la ville, jusque-là principalement articulée autour du textile. Ce virage s’opéra avec un remarquable succès.

C’est donc investi de cette même rigueur que la collectivité drummondvilloise continue de bâtir. Les résultats sont là : reconnue pour son exceptionnelle capacité de mobilisation et son entrepreneuriat, Drummondville consolide sa place parmi les communautés les plus en vue à travers le Québec et elle ajoute sans cesse de nouvelles cordes à son arc.

MENU