fermer

7 février 2024 Culture

Salle de spectacle au centre-ville : la Ville dépose une demande de subvention au MCC

De nouveaux et importants pas ont été franchis, lundi soir, relativement à la construction éventuelle d’une nouvelle salle de spectacle multifonctionnelle au centre-ville, un projet qui viendrait assurément contribuer à la redynamisation de ce secteur névralgique de Drummondville.

 

En effet, les membres du conseil municipal ont autorisé, en séance, le dépôt d’une demande de subvention au Programme d’aide aux immobilisations (PAI) du ministère de la Culture et des Communications (MCC) du Québec. Pour ce faire, les autorités municipales devaient avoir en main des ententes de principe sur l’occupation et la gestion des lieux avec un partenaire reconnu par le Conseil des arts et des lettres du Québec.

 

Tout naturellement, la Ville de Drummondville s’est tournée vers son partenaire de la première heure dans ce projet, soit la Corporation de la Maison des arts Desjardins Drummondville (MADD). Les deux organisations travaillent ensemble en ce sens depuis 2016, année à laquelle une première étude de faisabilité a été réalisée.

 

Rappelons que la concrétisation de ce projet d’ici quelques années demeure toutefois conditionnelle, notamment à l’obtention de différentes aides financières gouvernementales qui viendraient contribuer au montage financier de la nouvelle salle de spectacle.

 

 

 

Un besoin maintes fois démontré

Chose certaine, le besoin d’une nouvelle salle de spectacle multifonctionnelle au centre-ville a été maintes fois démontré par la MADD, et le conseil municipal en reconnaît toute la pertinence. La mission de cette nouvelle infrastructure culturelle sera d’offrir une programmation alliant des projets de diffusion, de création, de médiation et d’expérimentation culturelles, tout en maintenant des liens avec le milieu culturel drummondvillois et en favorisant des pratiques émergentes et l’intégration des arts numériques.

 

Au dire de la mairesse Stéphanie Lacoste, il ne fait nul doute que la MADD, un organisme culturel professionnel et un diffuseur majeur, sera le partenaire privilégié de la Ville de Drummondville pour réaliser cet important projet pour la communauté. Celui-ci figure d’ailleurs à la Planification stratégique 2023-2027 de l’organisation municipale.

« La MADD opérera la nouvelle salle en cohérence avec son mandat d’accessibilité de la culture, en mettant l’accent sur le développement de nouveaux publics. Son équipe mettra en place une programmation complémentaire à celle présentée dans les autres lieux de diffusion du territoire, en synergie et en concertation avec les autres intervenants culturels, privés et publics », a-t-elle souligné.

 

« L’ajout de cette salle de spectacle représentera une plus-value à nos efforts de redynamisation du centre-ville, a renchéri Catherine Lassonde, conseillère municipale du district 3 et présidente de la Commission du développement du centre-ville et du projet Fortissimo. En continuité avec notre marque territoriale Oh!centre, l’aide financière que nous espérons positive aura un grand apport chez nous pour assurer la viabilité de notre centre-ville. »

 

Grand enthousiasme

À la Corporation de la Maison des arts Desjardins Drummondville, sa directrice générale et artistique, Marie-Pierre Simoneau, se réjouit de la confiance réitérée par la Ville à l’égard de son organisation. Notons que la durée des ententes de principes concernant la gestion et l’occupation de la nouvelle salle de spectacle multifonctionnelle sont respectivement de 5 et de 25 ans.

 

« C’est avec grand enthousiasme que le conseil d’administration et l’équipe de la Maison des arts reçoivent ce mandat officiel de la Ville de Drummondville pour gérer et occuper la nouvelle salle de spectacle. Il s’agit d’une étape de plus vers la concrétisation de ce projet essentiel à la MADD afin de remplir à 100 % sa mission de diffuseur pluridisciplinaire. Le nouveau lieu permettra de diffuser les bons choix de spectacle, sur la meilleure scène, dans une configuration optimale afin de rejoindre les différents publics, le tout en complémentarité avec l’offre actuellement disponible », a exprimé Mme Simoneau.

MENU