fermer
COVID-19 | En raison de la pandémie, quelques-unes de nos installations sont toujours fermées et nos services peuvent être différés. Mais soyez assurés que nous sommes mobilisés pour vous offrir des services de qualité et que nous demeurons joignables par téléphone, courriel ou encore à l'hôtel de ville. Merci de votre compréhension! - En savoir plus / Inscription aux alertes

8 juillet 2020 Culture

Le talent de trois jeunes artistes exposé en plein cœur du centre-ville

Une nouvelle exposition artistique au passage de la Relève

Pour une troisième année, la Ville de Drummondville est fière de présenter, dans le passage de la Relève, le travail de trois finissantes du programme en arts visuels du Cégep de Drummondville. Le passage de la Relève, situé entre la rue Heriot et le stationnement de la place d’Armes, est une traverse piétonnière agrémentée de douze encadrements extérieurs. Cet espace de diffusion, qui a pour but de favoriser l’intégration des arts visuels au centre-ville, propose par le fait même une vitrine d’exposition intéressante à la relève artistique.

Cette année, la Ville propose à la population de découvrir le travail artistique de trois jeunes Drummondvillois, Josée Lachance, Marie-Soleil Turcotte et Sabrina Tremblay.

Josée Lachance

Josée Lachance est une artiste originaire de la région des Bois-Francs. Intéressée par les arts depuis son tout jeune âge, attirée par le travail manuel et par le désir de toucher et modeler la matière, elle effectue des études en ébénisterie, métier auquel elle s’adonne toujours sous forme personnelle et complémentaire à sa pratique artistique actuelle. Désirant élever ses connaissances et sa pratique à un autre niveau, elle retourne alors aux études au collégial en arts visuels, son diplôme lui étant délivré en 2020. Son attirance naturelle envers les matières brutes (papier, bois, tissus, métal, végétaux…) la dirige vers une pratique davantage sculpturale et installative. Ses œuvres, empreintes de douceur et de poésie, répondent à son besoin vital de trouver un sens à la vie, autant sur un plan physique et psychologique que spirituel.

Marie-Soleil Turcotte

Pour Marie-Soleil Turcotte, son sujet de prédilection est la maison sous toutes ses formes, et diverses interprétations, en plus de ses souvenirs. Elle voit l’art comme un moyen unique d’exprimer ses expériences vécues, tout en lui permettant de grandir en tant que personne. C’est à travers son travail artistique qu’elle découvre que la symbolique d’une maison peut varier d’une personne à une autre. Celle-ci n’est pas simplement une demeure construite de briques ou de bois pour y vivre, mais bien un lien de famille. C’est plus qu’un lieu; c’est un endroit où on y construit un sentiment fort. Intéressée par différentes interprétations et émotions liées à la signification d’une maison, Marie-Soleil crée des images fortes en émotions à travers la photographie, la peinture, l’art numérique et, son préféré de tous, la gravure. De plus, elle privilégie les symboles forts tels que le coquelicot, les boites de carton et le pissenlit, puisque ceux-ci ont marqué son enfance en tant qu’enfant de militaire. Ses œuvres sont constituées d’une esthétique délicate et réaliste dont de nombreuses personnes peuvent s’identifier.

Sabrina Tremblay

Depuis le début de son parcours collégial en arts visuels, Sabrina Tremblay réalise des projets donc l’aspect formel est privilégié. Elle approfondit encore ce processus et l’esthétisme demeure à la base de ses créations. Sabrina s’intéresse à l’aspect organique des formes à travers la sculpture, le dessin, l’art numérique et la peinture. Elle explore les formes organiques de diverses façons, tout en les confrontant à des formes géométriques, soit en réalisant un effet de mouvement, telles que des courbes ou des vagues. Par ses teintes pastel et beigeâtres, ses œuvres dégagent une atmosphère sereine, calme et apaisante.

La Ville de Drummondville est fière de participer au rayonnement de ces jeunes talents qui contribuent à l’embellissement des espaces urbains et à la démocratisation de l’art public.

MENU