fermer
COVID-19 | En raison de la pandémie, quelques-unes de nos installations sont toujours fermées et nos services peuvent être différés. Mais soyez assurés que nous sommes mobilisés pour vous offrir des services de qualité et que nous demeurons joignables par téléphone, courriel ou encore à l'hôtel de ville. Merci de votre compréhension! - En savoir plus / Inscription aux alertes

6 avril 2021 Culture

Afin de rendre les services plus accessibles

La Ville de Drummondville abolit les frais de retard de sa bibliothèque publique

La Ville de Drummondville souhaite informer la population que le règlement municipal abolissant les frais de retard imposés aux usagers de la bibliothèque publique a été adopté par le conseil municipal réuni en séance publique le 6 avril. La Ville rejoint ainsi 26 % des bibliothèques publiques québécoises qui ont mis en place cette mesure favorisant l’accessibilité universelle au savoir et à la culture.

« Avec cette décision, nous souhaitons appliquer les meilleures pratiques pour favoriser l’accessibilité à la bibliothèque publique pour toute la population. En supprimant les frais de retard, nous démontrons notre confiance envers la population et nous espérons qu’encore davantage de Drummondvilloises et de Drummondvillois profiteront de la vaste collection de documents offerte à la bibliothèque », a souligné le maire de la Ville de Drummondville, M. Alain Carrier.

Pourquoi abolir les frais de retard

En adoptant cette mesure et en annulant les dettes encourues dans les dernières années (qui ne représentent que de faibles sommes prises individuellement, d’ailleurs), la bibliothèque démocratise l’accès à ses services, à ses collections, à ses équipements et à ses activités pour tous les citoyens.

Comme le précise l’Association des bibliothèques publiques du Québec, « Les frais de retard peuvent constituer une barrière économique qui entrave l’accès aux ressources et aux services des bibliothèques pour les personnes financièrement défavorisées au sein de nos communautés, en particulier les mineurs. Ils peuvent également créer des éléments de conflit entre le personnel et les citoyens, nuisant ainsi aux relations interpersonnelles que les bibliothèques désirent créer avec la communauté. De plus, les ressources humaines et financières nécessaires à la gestion des comptes impayés peuvent devenir plus importantes que les frais de retard eux-mêmes ».

Les frais de retard inscrits au dossier de tous les usagers seront amnistiés au cours des prochains jours. De plus, si des documents non retournés depuis longtemps et considérés perdus sont rendus en bon état, les frais de remplacement seront également supprimés. La Ville invite les citoyens à se prévaloir de cette nouvelle mesure et à recommencer à fréquenter la bibliothèque dès maintenant.

Des retombées positives à prévoir

Depuis 2016, diverses mesures favorisant l’accessibilité ont été adoptées dans le but d’augmenter la fréquentation de la bibliothèque publique de Drummondville par la population. La gratuité de l’abonnement et de la carte Accès-loisir ainsi que l’adoption et la reconduction d’une entente intermunicipale avec plusieurs municipalités de la MRC de Drummond en sont quelques exemples. Ces mesures ont certainement un impact majeur sur le taux d’abonnement de la bibliothèque publique qui, entre 2016 et 2020, est passé de 19 000 usagers inscrits à plus de 38 000, statistique dont la Ville et son Service des arts, de la culture et de la bibliothèque sont fiers puisque ces chiffres sont bien au-delà de la moyenne nationale.

Des règles demeurent toujours en place

Notons que l’utilisation des services de la bibliothèque publique demeure encadrée par des règles claires qui valorisent la saine gestion et le partage équitable du bien commun. Ainsi, et comme c’est déjà le cas actuellement, les usagers recevront des avis de courtoisie et de retard les invitant à rapporter les documents dans les délais impartis. De plus, les usagers ne respectant pas les échéances de prêt verront, après une période déterminée, leurs privilèges d’emprunt retirés et seront facturés de la valeur des documents perdus, en plus des frais de traitement associés.

Pour obtenir plus d’informations, ou pour tout besoin particulier en lien avec les services offerts, les citoyens sont invités à communiquer avec le personnel de la bibliothèque publique de la Ville de Drummondville, en composant le 819 478-6573.

MENU